Le ministre et le Président

Publié le par JGC

La scène se passe à Nantes, aux BIS (Biennales internationales du spectacle), ce jeudi 19 janvier. Le candidat à la Présidence de la République, François Hollande, vient de faire un (intéressant) discours sur l'enjeu culturel, puis fait le tour des stands. Il s'arrête un instant à celui des éditions de l'Attribut pour y rencontrer l'auteur (votre serviteur) du livre "Quand je serai ministre de la culture". Quelques instants de dialogue au milieu d'une foule de journalistes et de caméras, je lui offre le livre en lui indiquant que j'ai voulu alléger sa tâche en lui évitant d'avoir à choisir un ministre de la culture, puisque j'ai décidé que ce serait moi ! Je précise que le livre s'ouvre sur une "lettre au Président de la République" que j'ai écrite pour lui... Passé le moment d'étonnement que je perçois sur son visage, il s'empare du bouquin, le feuillette un peu, j'en profite pour ajouter le précédent livre "Nos enfants ont-ils droit à l'art et à la culture?". Ce thème semble l'intéresser. Il emporte le tout en me remerciant.... Fin de la rencontre.

BIS2.JPG

BIS4.JPG

Dans la foule qui le suit, une femme me demande qui je suis... "L'auteur de ce livre..."! Elle s'en empare et s'en va avec. Je lui précise que ces livres sont à vendre. Elle le repose et file. Aussitôt, une autre femme m'interpelle : "Vous avez tort, c'est la journaliste de l'AFP". Illico je reprends le livre, je fends la foule et m'empresse de lui offrir le bouquin... A deux pas, Aurélie Filippetti, en charge de la culture dans l'équipe du candidat, est en train de téléphoner sur un portable. Je m'approche, lui glisse un  bouquin sans un mot. Elle sourit et s'en va. Fin du film. Cela a duré trois minutes au plus...

J'attends le communiqué de l'AFP !

Publié dans ACTUALITES

Commenter cet article

pierre rousseau 20/01/2012 00:18


Ici au Québec, on suit attentivement l'arrivée prochaine de Jean-Gabriel Carasso au poste de ministre de la culture, un excellent choix d'ailleurs, je félicite à l'avance le futur Président de ce
choix tout à fait justifié. Son arrivée au ministère amènera certainement de nouveaux axes d'échanges culturels et artistiques entre nos deux pays.

olivier francheteau 19/01/2012 23:05


Ah c'est nettement mieux ! J'aurais plutôt écrit "une lettre au Président"... Je me doute bien que tout ministre qui se respecte a une secrétaire & co, mais attention ma dernière secrétaire
était loin de maîtriser la langue de Molière ! Pour rebondir sur votre article, moi je l'ai acheté votre livre "les enfants ont-ils droit à la culture" !! et j'ai été ravi de le lire tant il a
conforté mes choix de programmation exigeants pour le jeune public. Mais tout cela est du passé, car il est de plus en plus difficile d'avoir les moyens financiers et techniques de ses ambitions
artistiques. De manière (tristement ?) pragmatique, j'ai renoncé à travailler dans la culture et me suis orienté vers une nouvelle profession. Merci à vous pour tous vos écrits 

JGC 19/01/2012 23:25



Voilà, le lettre est devenue la lettre... Plus c'est gros, moins on voit les fautes de frappe. Merci de votre attention.



olivier francheteau 19/01/2012 22:14


4 fautes d'orthographe de la part d'un futur ministre de la culture, ça promet ! L'émotion probablement...

JGC 19/01/2012 22:19



J'en ai déjà corrigé trois.... Il en reste une ?


Pas d'inquiétude pour le ministre, il a une secrétaire !