AVRON et EVRARD, le DVD

"Après deux années de travail, le DVD est arrivé !
Pour tous ceux qui les ont connus, ce sera sans doute une joie de retrouver « La Bretonne », « la Conférence » « le Téléphone » « Pierrot d’Asnières » et bien d’autres sketchs légendaires de Philippe Avron et Claude Evrard. Pour les plus jeunes, ce pourrait être une découverte de ce duo à la fois comique et poétique, toujours juste, qui aura marqué les années 70. Ils se sont rencontrés à l’école de Jacques Lecoq, firent leurs premiers pas dans les cabarets de la rive gauche (L’Ecluse, la Galerie 55, La Colombe, La Polka des mandibules…), tout en participant à l’aventure du TNP de Jean Vilar. A la demande de Paul Puaux, ils furent parmi les premiers à aller à la rencontre des publics « hors les murs» du festival d’Avignon, animant ensuite de nombreux stages en direction des enseignants, des animateurs, des publics C'est un grand plaisir de parvenir à réaliser ce DVD souvenir et d’offrir à tous une heure quinze d’images très variées qui composent ce programme, monté comme un spectacle en soi, revisitant les étapes et la diversité de leur création. De plus, dans un « bonus » original, Philippe et Claude revoient aujourd’hui, avec émotion, ces sketchs pour la première fois et les commentent, nous faisant voyager dans cette période particulièrement riche de leurs créations. Garder trace de cette démarche, transmettre le sens d’une expression, faire revivre une aventure… tel est le projet, simple, de ce DVD. Pour le seul plaisir de (re)découvrir « Avron et Evrard ».  
 Jean-Gabriel Carasso (Réalisateur)




"Jean-gabriel Carasso a su retrouver, choisir, ordonner les sketches que nous avons créés et joués sur une période d'une quinzaine d'années.  Il a su avec la complicité de Jean-Jacques Lemêtre nous inciter à réagir sur notre travail et à regarder avec les yeux de notre âge, le voyage de notre jeunesse. Nous avons retrouvé avec bonheur les lieux, les rires, les couleurs, l'émotion, le public. Notre aventure n'était pas solitaire, elle était poetique. Et parce qu'elle était poetique elle nous accompagne encore"        Philippe Avron


Pour commander

20,00 €
plus 2,50 € de port

adresser un courriel à
L'oizeau rare

Le DVD est envoyé dès réception de la commande.
Un courriel de confirmation vous précise les modalités de paiement.


ou téléchargez le bon de commande
 


Philippe Avron et Claude Evrard à la Maison Jean Vilar / Avignon
13 juillet 2008

La prese en parle :

REVOIR AVRON ET EVRARD
Une sélection de sketchs du fameux duo est aujourd'hui disponible. Pour rire dignement.

"Nous sommes en Mai 2008. Philippe Avron et Claude Evrard, septuagénaires débutants, visionnent des sketchs joués trente ou quarante ans plus tôt par les jeunes comédiens qu'ils étaient, tout juste sortis de l'école de Jacques Lecoq. «On se disait : on ne lâchera jamais! », se souvient Avron. Qu'est~ce que  « lâcher », « se lâcher » ? Tout est dans ce mot. Une petite perte d'exigence, pour faire rire quand la salle est revêche. Un effet facile. Une once de vulgarité « quand on est mal à l'aise ». Eh bien, il n'y a jamais aucune de ces complaisances dans ces soixante-quinze minutes de rires, de sourires et de poésie. Gens de théâtres, Avron et Evrard ont toujours un texte à bien dire, que ce soit du Avron ou du Shakespeare, et des personnages à jouer passionnément, avec des regards qui parlent la langue la plus pure, que ce soit sur une grande scène, ou à l'Ecluse (juste avant Barbara), ou à la Galerie 55, ou à la télé. Il n'y a pas de petit jeu, ni de lâches abandons.
Il faut saluer  l'admirable travail de Jean-Gabriel Carasso, concepteur de ce DVD qui réunit vingt-deux sketchs du fameux duo puis vingt minutes d'entretien avec les amis de toujours. S'il n'y a pas de bas morceaux, il y a en revanche quelques morceaux de bravoure. Voir et revoir «  Les Vieux » et « La dépression », joués sous le masque qui, comme chacun sait montre plus qu’il ne cache ; et « La conférence » où l’on partage avec les comédiens l'ambiance cabaret et cette proximité avec le public qui ne pardonne rien. Voir tout bien sûr : et « Bordeaux-Paris » et « La cité irradieuse ». Mais avec une mention spéciale à ce « Néron » - qui est aussi le « nez rond » du clown revu et corrigé par « Mai 68 », joué en 1969 sous les regards à la fois admiratifs et pensifs de Jean-Louis Barrault et Madeleine Renaud. Un joyau. On se dit que pour faire rire ainsi, il faut au moins être tragédien."

Denis SIEFFERT
POLITIS jeudi 17 juillet 2008

Philippe Avron et Claude Evrard

15 ans de rire et de poésie

Ils se sont rencontrés à l’école de Jacques Lecoq avant de rejoindre le TNP de Jean Vilar. Au début des années 1970, ils constituent un duo qui se produit avec succès dans les cabarets de la Rive Gauche - aujourd’hui disparus -, révélateurs à l’époque de nombreux talents. De l’Ecluse à la Galerie 55, Avron et Evrard alternent parfois sur ces petites scènes avec Barbara, Pierre Richard, Victor Lanoux, Serge Lama ou Raymond Devos, en affirmant un talent dont le comique subtil leur ouvre les portes du music-hall et de la télévision. Durant une quinzaine d’années, de nombreux sketches - nés de l’écriture de Philippe Avron - réjouissent ou émeuvent un large public conquit par la finesse, le talent, l’humour et la générosité des deux comédiens. Dans le choix des thématiques évoquées, ils apportent au genre une dimension théâtrale mêlant au comique de la farce l’expression du jeu et des masques qui confèrent tour à tour à leurs créations des accents cocasses ou poétiques. Avec finesse et intelligence. C’est donc une joie de retrouver ces duettistes à travers les vingt-deux sketches choisis et ordonnés par Jean-Gabriel Carasso, dont la plus part sont restés dans la mémoire des spectateurs de l’époque. Ils permettront aux autres une découverte réjouissante dont la résonance s’inscrit dans la modernité. En complément, un document filmé met en présence aujourd’hui les deux complices, regardant et commentant avec tendresse et émotion leur aventure passée. Rien que du bonheur.

Jean CHOLLET
WEBTHEA