Une belle vie… de ministre !

Publié le par JGC

Ça tire de partout. Ça flingue ! Ça dézingue de toute part ! S’il croyait avoir une « belle vie » de ministre de la culture, voici que Frédéric Mitterrand reçoit sa « mauvaise vie » en boomerang, telle qu’il l’avait étalée dans un livre et dans de nombreuses émissions de télévision au moment de sa sortie. Malaise ! Pour tout avouer, je m’étais étonné dès sa nomination que cet épisode ne retienne pas l’attention de ceux – de celui - qui venaient de le nommer ministre de la République. Qu’un animateur de télévision courre les plateaux pour vendre son histoire et son livre en partie sulfureux, passe encore. Que le même soit nommé ministre, de la culture qui plus est, pose évidemment question. L’extrême droite fut la première à sauter sur l’aubaine… Quand on donne des bâtons pour se faire battre, ne pas s’étonner que cela advienne !

Le ministre lui-même indiquait lors de sa nomination qu’il avait affaire avec un ministère symbolique. Il avait raison ! Nous sommes dans le symbolique et l’on ne plaisante pas avec les symboles ! De deux choses l’une : soit le Président savait en le nommant et cela ressemble à de la provocation. Soit il ne savait pas, et l’on pourrait s’inquiéter de l’incompétence de ses conseillers. Et maintenant ? On nous annonce une intervention télévisée à haut risque… Attendons de voir et gageons que l’affaire n’en restera pas là ! Que époque !

L’humour, peut-être, nous aidera à en sortir ?

Publié dans POUR RIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article