Un parcours artistique et culturel à l’ENA ?

Publié le par JGC

ENA.jpg

 

Une proposition simple…

Le président de la République vient d’annoncer, dans un entretien au journal Le Parisien, que les élèves de l’Ecole nationale d’administration (ENA) seraient chargés, pendant six mois de leur formation, d’administrer le « service civique » qui doit être prochainement développé. Cette excellente idée gagnerait à être complétée par l’obligation qui leur serait faite de suivre, eux aussi, comme la loi sur la refondation de l’Ecole y engage désormais, un « parcours artistique et culturel » fondé sur une pratique artistique personnelle, un rapport aux œuvres et une réflexion sur ces expériences sensibles. Nul doute qu’une telle « expérience esthétique » personnelle modifierait en profondeur leur regard et leur appréciation sur les politiques culturelles en général et sur les questions d’éducation par l’art en particulier. Cela pourrait s’avérer fort utile dans les années à venir, lorsqu’ils (elles) se trouveront en situation de responsabilité administrative ou politique.

Poussons un peu le bouchon…

S’agissant du « service civique », pourquoi ne pas y inclure aussi un « parcours artistique et culturel », une occasion supplémentaire (voire unique) pour certains jeunes de se confronter à la question artistique, là encore par un ensemble de situations qui donneraient sens à cette démarche ? Une idée simple, qui ne coûte par cher, et qui peut rapporter gros ! Exactement ce que l'on demande aux Enarques, n'est-ce-pas ?

Publié dans ACTUALITES

Commenter cet article