Quoi de neuf ?

Publié le par JGC

lettre-motiv.jpgPassé le temps de la découverte, du plaisir d’écrire et d’informer sur la « blogosphère », avouons que la plume (le clavier) se fait désormais plus paresseuse et que je délaisse trop longtemps mes fidèles lecteurs(trices). Mais suis-je vraiment le seul ? Si j’en juge par la visite régulière que je porte à certains blogs amis (voir liste ci-contre), je constate une certaine flemme collective à l’expression, un rétrécissement de l’écriture à quelques informations ponctuelles, plus ou moins personnelles… Que se passe-t-il ?

Sans doute une fatigue naturelle due à la banalisation de la chose, « trop de blogs tuent les blogs » ; un déplacement manifeste de la blogosphère vers les « rézosocios » et autres « facedebouc » - la jeunesse se retrouve avec gourmandise sur Facebook où je n’ai mis moi-même qu’un orteil, quand les politiques se contentent des quelques signes sur « Twitter »… Ce mode de communication est à la pensée ce que le grafiti est à la littérature !  Tout cela, avouons-le, signale une grande incertitude de la pensée et de la communication, un désenchantement de la grande démocratie verbale attendue sur le Net, un appauvrissement de la réflexion au profit du « buzz »… Le tout, sur fond de crise sociale, économique, politique, culturelle, dont ne perçoit guère les lendemains qui chantent !

Mais alors ? Que faire ? Poursuivre, obstinément, quelques axes de travail qui pourraient porter un jour quelques fruits… et qui nous font plaisir. Alors voilà, pour information à ceux qui s’en préoccupent un peu - et me le font savoir -, les pistes qui sont les miennes actuellement :

 

1/ J’accompagne Philippe Avron, "dernier acteur vilarien" selon Jack Ralite, dans la préparation de son prochain spectacle consacré en grande partie à Montaigne. Création officielle prévue au Festival d’Avignon, passages préliminaires à Bruxelles (10,11 et 12 mars), à Bourges (16 mars), à Dijon (27,28,29 mai)…On voyage, on regarde, on filme, on discute…

 

2/ Je recueille, avec mon ami Alain Braun, les témoignages d’anciens déportés et enfants cachés qui sont regroupés au sein du « Comité école de la rue Tlemcen » dans le XXè arrondissement à Paris, en vue de la réalisation d’un (ou plusieurs) DVD qui seront mis à la disposition des écoles et des enseignants qui souhaitent diffuser ces récits. Modeste contribution à la mémoire… en savoir plus sur www.comitetlemcen.com

 

3/ Je termine, avec mon ami Jean-Claude Lallias, la rédaction d’un livre d’entretiens avec et sur Jérôme Thomas, jongleur d’âme, qui paraîtra à l’automne dans la nouvelle collection « Quel cirque ? » coproduite par Actes Sud et le Centre national des Arts du Cirque. Voilà plusieurs années que je pensais utile de faire mieux connaître le travail et le parcours de cet artiste singulier. On y arrive…

 

4/ Je continue la bataille pour qu’existe un jour à Paris une structure et une politique culturelle et artistique digne de ce nom en direction de l’enfance et de la jeunesse. Pour cela, nous avons déposé récemment un projet collectif pour l’orientation du « Centquatre » dont la direction est en cours de renouvellement. Nous attendons la réponse à ce dossier soutenu par plus de 330 personnes… Wait and see ! En savoir plus sur www.pourle104.fr

 

5/ Enfin, je n’abandonne pas le travail de réflexion et de formation autour des questions de l’éducation artistique et culturelle. La demande se poursuit d’interventions diverses autour de ce thème à partir de mon livre "Nos enfants ont-ils droit à l'art et à la culture?" . Ce fut récemment à Bordeaux, à Paris pour l’association des directeurs de Conservatoires, à l’Université de Paris 8… Ce sera prochainement à l’IUFM de Laon, au Théâtre de Chaillot pour l’ONDA, à Amiens, Abbeville, Toulouse, Marseille…

 

Et d'autres projets germent tranquillement..

Bref, les occasions ne manquent pas de travail et de création…

Et vous ?

Publié dans ACTUALITES

Commenter cet article

cécil GUITART 12/03/2010 11:41


Cher Jean-Ga
Ne pas oublier dans tes multiples activités celles qui visent à repenser la réflexion des rencontres d'archimède. Trois pistes semblent vouloir aller dans ce sens :
Cher Jean-Ga !
Ne pas oublier dans tes multiples activités celles qui visent à repenser un projet pour les Rencontres d'Archimède :

1 - Le séminaire organisé par l'Université de Bourgogne (Claude Patriat) sur les métiers de la culture. Nous devrons y produire une communication sur le thème : "La culture n'est pas un métier"
2 - La promotion de la Bataille de l'imaginaire  avec deux événements en vue à Paris (Métallurgie) et à Amiens (à l'occasion des assises de la marionette)
3 - Le projet d'université populaire  avec l'utilisation de la Maison Jacques Copeau à Pernand-Vergelesse !
Tout cela va se rééactivier après les élections régionales !
A bientôt !


Philippe Castang 09/03/2010 17:36


Je me réjouis de voir notre ami Philippe MERIEUX, sa liste et ltoutes es listes europe écologie très bien placées pour le 1er tour des Régionales... Il y a de l'espoir