Brèves

Publié le par JGC

Au coin du feu, perdu dans ma  campagne, j’apprends :

1/ Karine Delorme, adjointe UMP au maire de Chalon-sur-Saône, vient d’être démise de ses fonctions d’adjointe à la culture par le maire et le conseil municipal pour avoir choisi de défendre le monde culturel de sa ville contre les restrictions budgétaires. S’étant abstenue lors du vote de ce budget, considérant qu’il mettait en péril une part de la vie artistique de la ville, une procédure a aussitôt été engagée contre elle, qui vient d’aboutir. Elle était très engagée à la FNCC, présente dans de nombreux séminaires et colloques, notamment à l’Observatoire des politiques culturelles, représentant souvent les « élus de base ». On râle quand des élus font des erreurs. On les félicite quand ils (elles) tiennent bon ! Et on fait savoir les pratiques douteuses de ce Conseil municipal. A vos blogs... En savoir plus

2/ Le décès de Jean Duvignaud. Je ne lai croisé qu’une seule fois mais je connais l’importance qu’il eut sur la sociologie du théâtre, notamment sur le travail de mon ami Roger Deldime, qui créa à Bruxelles le premier (et seul) « Centre de sociologie du théâtre » aujourd’hui fermé. Indirectement, ce travail a amené aux nombreux ouvrages de Roger sur le théâtre et l’enfance puis à l’ouverture de La montagne magique, théâtre permanent (et exemplaire) pour l’enfance à Bruxelles.

3/ Vu à la télé : Dominique Voynet interrogée par un « vrai gens » sur TF1 à propos de la politique culturelle des Verts. Réponse : « la démocratisation culturelle est un échec. Avec nous, ce sera la culture de tous, pour tous ! » Soit ! Mais encore ?

4/ Sur la culture et la présidentielle, lu avec intérêt le dernier numéro de l’Observatoire, revue de l’Observatoire des politiques culturelles. Deux articles de fond sur le sujet sont signés Emmanuel Wallon et Philippe Teillet.
Dans le même numéro, un intéressant dossier sur la dimension internationale de l’éducation artistique et culturelle. Où l’on découvre que nous ne sommes pas seuls au monde et que d’autres se posent, depuis longtemps, les mêmes questions que nous. Et parfois y répondent avec pertinence !



5/ Enfin, lu  Télérama consacré aux entretiens sur la culture avec les principaux candidats. Rien de neuf dans les propositions, on commence à les connaître, mais quel régal que de suivre le récit de ces rencontres, les postures de chacun, leur rapport à la question... et au journaliste qui la pose. Décidemment, les hommes (les femmes) sont toujours plus intéressants que ce qu’ils nous racontent !

Publié dans ACTUALITES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article