Création public internet

Publié le par JGC

L'affaire HADOPI se poursuit, malgré les chaleurs de l'été. Signalons l'initiative commune de quatre organisations qui réfléchissent ensemble aux alternatives indispensables.

 


Dans la perspective des Assises de la création numérique qui se tiendront avant la fin de l’année, la plateforme Création Public Internet * soumet une première proposition, respectueuse du [droit d'auteur, pour régulariser les échanges des œuvres numériques entre individus. Elle appelle également l’ensemble des acteurs de la création mais également de l’internet et des télécoms à se joindre au débat, pour aboutir à l'élaboration de modèles concrets et opérationnels.

AVec HADOPI 2, le gouvernement s’obstine et s’acharne à vouloir contrôler internet. Ce nouveau texte organise une surenchère répressive dangereuse et stérile qui ne rapportera pas un sous de plus à la création, voir même lui en fera perdre tant il apparaît évident qu’il est de nature à accroitre le malaise qui s’est déjà installé entre les artistes et leur public.

Il est urgent de changer de voie et de parvenir, par le dialogue et la concertation, à l'élaboration d'un modèle de diffusion des œuvres qui assure à la fois un accès pour tous à une culture diverse et un financement équitable pour les artistes/créateurs. Organiser cet espace de discussion est la raison d’être de notre plateforme et nous espérons que chacun saura y trouver sa place.

lire la suite

*

Les membres fondateurs sont :

  • Pour le Cinéma : plateforme fondée par le rédacteur de la Lettre aux spectateurs citoyens, signée par près de 40 réalisateurs, producteurs et acteurs qui se sont élevés contre l'Hadopi.
  • SAMUP : Union de Syndicats des Artistes Interprètes Créateurs et Enseignants de la Musique, de la Danse et de l' Art Dramatique de France
  • UFC Que Choisir : L'UFC Que Choisir, est une association « loi 1901 », créée en 1951, elle est la plus ancienne association de consommateurs en France et en Europe.
  • La Quadrature du Net : La Quadrature du Net est un collectif de citoyens français qui informe sur des projets législatifs menaçant les libertés et le développement économique et social à l'ère du numérique.
  • ISOC France : L'ISOC France est le chapitre francais de l’Internet Society créée par les pionniers de l’Internet pour promouvoir et coordonner le développement des réseaux informatiques dans le monde.

Il y a quelques mois était publié le livre de Philippe AIgrain "Internet création", dont est issu la notion de "contribution créative" largement diffusée depuis dans le débat sur la loi HADOPI.
Invité à la présentation de cet ouvrage, j'étais intervenu sur le contexte général.
 Voir la vidéo


Publié dans ACTUALITES

Commenter cet article