Nom d’une pipe !

Publié le par JGC



Depuis Magritte, (« Ceci n’est pas une pipe ») la pipe n’avait connu un tel honneur ! Elle retrouve aujourd’hui le devant de l’actualité, grâce au zèle des services de pub de la RATP, qui viennent de refuser d’afficher Jacques Tati muni de sa célèbre bouffarde (qu’il n’allume jamais, dans aucun de ses films !) sur les murs du métropolitain, dans une affiche consacrée à l'expo de la Cinémathèque.
Les responsables de la Cinémathèque ont donc transigé : un petit moulin à la place de l’engin sur les affiches du métro et des bus. Petite concession lourde de conséquences. Pas forcément celles que l’on imagine. Certes, on pourrait s’offusquer de cette reculade, crier au scandale, protester contre l’absurdité de cet acte, hurler à la braderie de notre patrimoine cinématographique… Tout cela serait parfaitement justifié. Mais enfin…
Qui aurait pu espérer une telle publicité donnée à cette exposition (que je vais m’empresser d’aller voir) ? Le « buzz » énorme provoqué par l’affaire : tous les journaux, toutes les télévisions, d’innombrables sites, blogs et autres… en parlent désormais. Bingo ! On aurait voulu faire un beau coup de pub que l’on ne s’y serait pas pris autrement. Bravo les gars de la RATP. Continuez comme cela. Et bravo à la Cinémathèque pour l’initiative Tati, un grand homme. Nom d’une pipe !

En savoir plus sur l'expo


Publié dans POUR RIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JC LALLIAS 17/04/2009 22:33

Comme tu le sais, je suis un FAN de tati depuis l'enfance, et lui retirer sa pipe, c'était le meilleur moyen de faire de la fumée...je subodore, comme toi, un vieux bon coup des Deschamps-makaïeff pour attirer un peu de monde à Bercy...TATI avec un petit moulin à vent aux lèvres, c'est mieux qu'avec un entonnoir sur la tête.Rien n'arrête la pub, qui puise dans l'énergie renouvelable !Tout cela est plutôt marrant pour celui qui aimait tnt observer le monde comme il va...maladroitement.JC