La Princesse (de Clèves) et le président

Publié le par JGC

1/ Qui a dit ?
 « L’autre jour, je m’amusais, on s’amuse comme on peut, à regarder le programme du concours d’attaché d’administration. Un sadique ou un imbécile, choisissez, avait mis dans le programme d’interroger les concurrents sur la Princesse de Clèves. Je ne sais pas si cela vous est souvent arrivé de demander à la guichetière ce qu’elle pensait de la Princesse de Clèves… Imaginez un peu le spectacle ! »
Réponse : N.S. 23 février 2007 à l’UMP

2/ Prochainement
Les étudiants chercheurs de Paris 3 en lutte n’ont rien oublié de cet épisode qui en dit long sur l’amour réel (et non de façade)  que porte Sarkozy aux artistes, aux intellectuels, au savoir et plus généralement à ce que l’on nommait naguère les humanités.
Devant le Panthéon, ils organisent ce lundi 16 à partir de  15h une lecture marathon de « La princesse de Clèves » qui sera ouverte par le sadique Marcel Bozonnet qui, alors qu’il était encore directeur du Conservatoire national d’art dramatique, avait monté un spectacle largement diffusé sur ce texte.
Tous ceux qui veulent participer à cette lecture festive et de soutien  sont les bienvenus. Détails sur le site Fabula .



Publié dans ACTUALITES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claudine Vuillermet 16/02/2009 18:49

Ils étaient nombreux. Chacun avait son livre. Chacun lisait 3m.Imaginez ce beau texte devant le Panthéon! Malraux a du les entendre!Claudine Vuillermet