Europeana

Publié le par JGC

Le monde va vite et les initiatives sur le Net se multiplient... Exemple vertigineux en train de se mettre en place, le portail culturel Européana qui regroupe déjà 2 millions de données européenne et qui en proposera dans quelques mois plus de 6 millions, venues de tous les pays d'Europe. Allez voir, c'est impressionnant ! Cliquez sur l'image.

Europeana: pensez culture

Europeana.eu vous propose des idées et des sources d’inspiration. Le site vous relie à 2 millions d’objets numériques.

  • Images – tableaux, estampes, cartes, photographies et dessins appartenant aux musées
  • Textes – livres, journaux, lettres, carnets intimes et papiers d’archives
  • Sons – musique et collections sonores de phonogrammes, bandes, disques et émissions de radio
  • Vidéos – films, actualités et émissions de télévision

Certains documents sont mondialement connus, d’autres sont de véritables trésors cachés de notre patrimoine européen et proviennent de

  • musées et galeries
  • centres d’archives
  • bibliothèques
  • collections audiovisuelles

Vous pouvez afficher la liste des institutions qui alimentent Europeana.eu, dont le Rijksmuseum d’Amsterdam, la British Library à Londres ou le Louvre à Paris.

Vous pouvez utiliser le panier Mon Europeana pour sauvegarder vos recherches et vos favoris. Vous pouvez également sélectionner des éléments et les ajouter à vos propres dossiers. 

Ce site est un prototype. La version Europeana V1.0, en cours de développement, sera lancée en 2010 avec un volume de plus de 6 millions d’objets numériques.

Europeana est financé par la Commission européenne et les Etats membres.

L'idée de construire Europeana remonte à la lettre adressée à la présidence du Conseil et à la Commission le 28 avril 2000 par six chefs d’Etat et de gouvernement qui demandait la création d’une bibliothèque virtuelle visant à mettre en ligne le patrimoine culturel européen pour le rendre accessible à tous.

Le 30 septembre 2005, la Commission européenne publiait la communication i2010 sur les bibliothèques numériques, où elle annonçait son intention de favoriser et soutenir la création d’une bibliothèque numérique européenne, qui constituait ainsi le projet phare de l’initiative européenne i2010: pour une société de l’information et des médias. Cette initiative européenne vise à stimuler la croissance et l’emploi dans une société de l’information et des médias.

L’objectif de la Commission européenne, via Europeana est de rendre plus accessible les ressources d’information en Europe et de les mettre en ligne, d’une part dans un environnement multiculturel et multilingue et, d’autre part, en s’inscrivant dans l’évolution des technologies et des nouveaux modèles économiques. 

Europeana est le résultat d’un projet qui a débuté il y a deux ans, en juillet 2007. Le site Europeana.eu sera lancé le 20 novembre 2008 par Viviane Reding, Commissaire européen à la Direction pour la Société de l’information et des médias.

Europeana est un réseau thématique financé par l’initiative européenne dans le programme eContentplus, programme de l’initiative i2010. Connu initialement sous le nom de «EDLnet», Europeana.eu est un partenariat entre 100 institutions renommées et représentatives du patrimoine européen et des groupes d’experts en technologie de l’information de toute l’Europe travaillant sur les questions techniques et d’accessibilité. 

Le projet est coordonné par une équipe hébergée à la Bibliothèque nationale des Pays Bas, Koninklijke Bibliotheek. L’expertise technique est fournie par TEL/The European Library qui est un service de la CENL.

La Fondation EDL, composée des quatre grands types d’institutions que sont les musées, les bibliothèques, les archives et les archives audiovisuelles, supervise le projet. Les statuts de la Fondation EDL engagent ses membres à :

  • Fournir un accès à l’héritage scientifique et culturel de l’Europe à travers un portail unique,
  • Coopérer à la réalisation d’un portail commun pérenne,
  • Stimuler les initiatives pour accroître le contenu numérique,
  • Encourager la numérisation du patrimoine culturel européen.
En savoir plus...

Publié dans COUPS DE COEUR

Commenter cet article