Assises de la culture à Toulouse

Publié le par JGC

Hier avait lieu à Toulouse la dernière rencontre publique des "Assises de la culture", processus de démocratie participative engagé depuis juin dernier pour élaborer les projet culturel de la ville. Plusieurs milliers de participants ont ainsi nourri l'écriture d'un texte après de très nombreuses rencontres, à la fois thématiques et dans les quartiers. Une première version a été présentée par Pierre Cohen, maire de Toulouse, et Nicole Belloubet, sa première adjointe chargée de la culture. On trouvera très prochainement ce document sur le site dédié : Assises de la culture à Toulouse.
Le texte définitif sera en ligne fin décembre ou début janvier.
J'ai été invité à suivre ce travail en tant qu'observateur extérieur, participant à de nombreuses réunions et essayant, en fin de rencontre, d'apporter un point de vue différent, plus général, inscrit dans le temps et l'espace, l'histoire et les autres territoires... Exercice intellectuel parfois osé mais toujours stimulant et je l'espère, finalement utile.
En vérité, à Toulouse comme dans de très nombreux autres lieux, collectivités ou associations, institutions ou structures culturelles, on s'interroge sur la meilleur manière de mener désormais une action culturelle cohérente, tenant compte des acquis du passé mais répondant avec plus de pertinence aux enjeux du moment. A Toulouse, la culture sera plus solidaire, créative,équilibrée et participative. Ainsi en ont décidé les nouveaux élus.
Trois éléments auront marqué à mes yeux cette démarche originale des Assises de la Culture.
D'abord l'authenticité de l'engagement de chacun. Grosse participation aux débats, prises de paroles sérieuses, pas trop corporatistes, quelques empoignades très limitées et finalement une attitude très constructive. Ensuite, l'importance accordée au temps : temps de la réflexion - six mois d'assises - mais aussi inscription du projet dans la durée (on travaille pour les années qui suivent, pour la jeunesse, pour les artistes en devenir.) Enfin, la mise en avant de la notion de diversité - diversement interprétée - qui a vu se croiser dans les réflexions à la fois des professionnels de la culture, mais aussi des universitaires, des travailleurs sociaux, des éducateurs, des responsables économiques... De tout cela il sortira un projet culturel "pour" la ville, un cadre de référence commune, mais également une très forte envie exprimée de poursuivre la réflexion sur le sens-même de tout ce travail. A Toulouse, un air nouveau souffle désormais sur le monde des arts et de la culture... On gardera un oeil sur la Garonne !

Dans le même temps se tenait à Quimper une journée sur le même thème dont mon ami EP2C vous donne le programme. je lui emprunte les deux vidéos ci-dessous qui viennent enrichir nos débats...
A suivre !
envoyé par ReunigKozh


Commenter cet article