Lire et voir

Publié le par JGC

Comment comprendre le monde dans lequel nous sommes entrés ? Qu’en est-il de la culture, de son action et de ses politiques dans ce contexte ? Comment réagir aux attaques contre Mai 68, la laïcité, l’expulsion des étrangers, le travail culturel véritable… Chacun cherche à comprendre, pour se situer, pour agir. Le travail intellectuel et artistique, plus que jamais, peut contribuer à offrir quelques éléments de réponse à ces questions. La preuve… Je viens de lire trois livres que je vous conseille :

undefined
1/ Culture & Société : une nouvelle parution aux éditions de l’Attribut
Sous la direction de Jean-Pierre Saez, 216 pages, 20 euros. Février 2008

Quelle est la place de la culture dans la vie sociale aujourd’hui ? De quelle manière la diversité culturelle s’inscrit dans la sphère intime et l’espace public, du local à l’international ? À quelles résistances est-elle opposée ? Comment les pratiques culturelles évoluent-elles et comment comprendre les changements dont elles témoignent? Comment les politiques culturelles les ont-elles accompagnées des années 1960 à aujourd’hui, de l’échelle nationale à l’échelle territoriale ? Quel rôle jouent les industries culturelles face à ces enjeux ? En quoi la culture peut-elle contribuer à renforcer le lien social ? Comment en définitive articuler enjeux culturels, enjeux de société et politiques publiques aujourd’hui ? 
Tels sont les principaux questionnements de cet ouvrage, prolongement d’un cycle de conférences qui s’est tenu en 2007 à Nantes, à l’initiative du Conseil général de Loire-Atlantique, en partenariat avec l’Observatoire des politiques culturelles.
Textes d’Edgar Morin, Alain Touraine, Michel Wieviorka, Bernard Stiegler, Jean Viard, Françoise Benhamou, Serge Regourd, Bernard Maarek, Xavier Dupuis, Emmanuel Négrier, Philippe Teillet, Jean-Paul Bozonnet, Olivier Donnat, Abraham Bengio, Jean-Marie Pontier, René Rizzardo et Jean-Pierre Saez. 
L-otard.jpeg
2/ Ça va mal finir. François Léotard . Grasset
Il y a quelques années, ils jouaient au tennis ensemble, fréquentaient les mêmes lieux politiques, Léotard, alors ministre de la culture et de la communication avec son compère de Villiers, vendait la première chaîne de télévision au « mieux disant culturel » papa Bouygues, dont le fils est le meilleur ami de notre Grand Timonier… Et puis voilà ! Notre Léo s’est retiré du marigot pour « raisons personnelles », parmi lesquelles la mort de son frère Philippe, grand anard devant l’Eternel qui semble lui avoir fait comprendre que la vraie vie est ailleurs que sous les caméras de télé et les palais ministériels… Voici donc que notre Léo se réveille, et nous réveille par la même occasion, par un coup de gueule salutaire et bienvenu contre le show Sarkozyste qui nous est imposé depuis plusieurs mois. Beau livre, bien vu, bien écrit… Comme quoi il n’y a jamais à désespérer de l’évolution d’un homme !


Badiou.jpeg3/ De quoi Sarkozy est-il le nom ? Alain Badiou . Lignes éditeur. 2007
Le jour de mon anniversaire, mon amie Catherine Bosko bien intentionnée m’indique qu’elle m’offre un livre, mais qu’elle n’a pas eu le temps de l’acheter. Je suis donc prié de me le payer tout seul… Voilà, c’est fait ! Merci Catherine, ce Badiou est effectivement un bouquin passionnant et fort utile pour la compréhension de la période. Analyse pertinente de la peur de droite, de la peur de la peur de gauche, du pétainisme transcendental français et de sa version actuelle, de la Restauration comme figure imposée de la politique française, des « rats » toujours prêts à quitter les navires en perdition… C’est de la philo, de l'histoire et de la politique, il faut parfois s’accrocher mais c’est formidable !

Bonne lecture(s).

Women.jpg4/ A j’oubliais…
Vu aussi à Clermont-Ferrand un spectacle formidable sur Mai 68 : « WOMEN » une production de Brut de béton (Bruno Boussagol) qui, je l’espère, tournera un peu partout. Une jeune auteur Nadège Prugnard a recueilli des témoignages de femmes sur mai 68, dont elle à fait un texte superbe, joué avec gourmandise par trois acteurs mâles quoi ont manifestement quelques souvenirs personnels de la période. Cela donne un spectacle drôle, émouvant et intelligent… Bref, assez rare.

5/ Enfin, si vous voulez en savoir plus sur votre serviteur et vous faire dédicacer mon dernier ouvrage, rendez-vous au
SALON DU LIVRE à Paris
Hall 1 / stand W.83
Samedi 15 Mars
de 16h à 17h.undefined
Au plaisir de vous rencontrer !

Publié dans COUPS DE PUB

Commenter cet article