La DRAC encore mise à sac !

Publié le par JGC

Loizo vous avait annoncé en exclusivité (presque) mondiale, le dézingage de la DRAC Ile de France par Bartabas il y a quelques jours. Depuis, l’information circule dans la presse, une lettre énergique dans Le Nouvel Obs et, aujourd’hui, un entretien au Monde
Ces documents ont fait réagir mon ami Bernand Grosjean, directeur de la Compagnie « Entrées de jeu » qui ne reçoit pas un centime de la dite-DRAC depuis des années, au prétexte que son théâtre… n’en serait pas ! Précisons qu’Entrée de jeu fait travailler chaque année une trentaine de comédiens, dans les milieux les plus divers, et se trouve être l’un des principaux employeurs d’intermittents de la région parisienne.
En exclusivité sur le Net pour Loizorare, le communiqué d’Entrées de jeu :


MyPicture.jpgCommuniqué:
Dernière minute : on apprend que le réputé directeur d'Entrées de jeu a cet après midi mis à sac le stock papier A4 de la Drac de Paris en déchirant 350
ramettes feuille par feuille, après que la Drac lui ait annoncé qu'elle lui accordait des subventions pour la première fois après dix ans de fonctionnement. Il a été ceinturé non sans mal par les secrétaires armées de leur fax.
Et il nous a déclaré en exclusivité :
Mais j'ai 50 ans, une réputation, et il me semble avoir droit à un minimum de respect. J'attends que l'administration se manifeste.Cette subvention, c'est une provocation alors que je me débrouillais très bien tout seul jusque là.


Publié dans ACTUALITES

Commenter cet article