Le Louvre à Abou-Dabi, c’est vendu !

Publié le par JGC

20070326elpepicul-1.jpg
« Le Parlement a accordé mardi 9 octobre son feu vert au projet de musée "Louvre Abou Dhabi", en autorisant un accord de "partenariat culturel" entre la France et les Emirats arabes unis, contesté par de nombreux responsables du monde de l'art français.
Le Louvre d'Abou Dhabi, dont l'ouverture est prévue d'ici 2012, se veut un "musée universel". C'est la France qui doit le concevoir et le lancer. L'architecte Jean Nouvel a été chargé de la construction.
Le Louvre, lui, cède son nom pour 30 ans. Il doit prêter, ainsi que d'autres musées, des œuvres à son homonyme d'Abou Dhabi, pour des durées de six mois à deux ans. Signé le 6 mars dernier, l'accord de coopération prévoit que les Emirats arabes unis versent, en contrepartie, une somme totale d'environ un milliard d'euros, dont 400 millions pour le musée du Louvre…" (suite de l'info)


A quand la vente de la Tour Eiffel au Burkina Faso, celle de Versailles à l’Ouzbékistan, le Palais des Papes à l’Argentine et le Mont Saint-Michel aux Iles Tongas…? Cela ressemble à s’y méprendre à la vente des bijoux de famille dans les périodes de difficulté financières. Mais non ! Il ne s’agit que de la promotion de la culture française… Puisqu’on vous le dit !

Pour en savoir plus, lire le débat parlementaire. Et essayer de comprendre pourquoi les députés socialistes, qui fustigent le projet… ne font que s’abstenir au moment du vote de la loi ! Mystère !

Jean-Christophe Bailly, philosophe, nous disait récemment : « l’affaire du Louvre à Abou-Dhabi est de même nature que celle des Boudhas détruits par les talibans en Afganistan. Du point de vue symbolique, c’est l’envers de la même médaille ». A méditer

Publié dans COUPS DE GUEULE

Commenter cet article