Devoirs de vacances

Publié le par JGC

Un œil sur la mer, l’autre sur le ciel... du fond de mes vacances bretonnes les échos de la vie culturelle et politique me parviennent assourdis. Il paraît que certains d’entre vous, chers lecteurs de ce blog, demeurent branchés au cœur de l’été. Malgré mes promesses de silence, quelques brèves, donc, pour maintenir le lien...

1/ Un coup de cœur d’abord, pour le Monde de l’éducation qui consacre son édition de juillet août à l’histoire de l’éducation nouvelle, de l’éducation active. Portraits des figures pionnières de plusieurs pédagogues essentiels : Korczac, Oury, Montessori, Cousinet, Deligny, Freynet, Dewey, Owen, Freire, Illich, Dom Bosco... Ce numéro devrait être distribué gratuitement dans tous les lieux de formation des enseignants et des éducateurs. Il rappelle à tous qu’une « autre école » a été rêvée, expérimentée, développée tout au long du siècle dernier, dont les principes méritent, encore, un combat quotidien. Précipitez-vous chez votre marchand de journaux !

2/ Un coup de gueule : qui a entendu (lu) le discours de notre Président Berluscozy aux étudiants sénégalais ? Je cite : «  l’homme africain est incapable de se projeter dans l’histoire... de s’inventer un destin... prisonnier qu’il est de la répétition... Le drame de l’homme africain, c’est que dans son imaginaire il n’y a de place ni pour l’aventure humaine, ni pour l’idée de progrès. c’est toujours de ressasser... ». Quelques journaux ont réagi à ce propos (Marianne, Le Canard...). Pour le reste, on bronze tranquille !
Pensant à mes amis de Ouagadougou, qui se battent comme des chiens pour développer leur pays, pour y introduire tout ce qu’ils peuvent de modernité avec des moyens financiers dérisoires (le budget de l’Etat du Burkina-Faso était, il y a peu, égal à celui de l’Opéra de Paris... avant la Bastille !), j’ai honte !

A signaler aujourd’hui dans Libération, une lettre ouverte sur ce sujet de quelques écrivains africains, dont mon ami Koulsy Lamko. Saine réaction !

ariane.jpeg3/ Un coup de chapeau à Ariane Mnouchkine, d’abord pour avoir été désignée comme professeur au Collège de France. On suivra avec intérêt ce qu’elle pourra y développer comme réflexions...
Mais aussi, pour avoir réagi avec force à la présentation de cette nomination par la presse, qui laissait entendre que cette désignation serait le fait du Président de la République. Réaction catégorique d’Ariane, allant jusqu’à refuser le poste. Aucun compromis possible, aucune compromission surtout ! Les choses s’arrangent (le Président de la République ne fait qu’entériner automatiquement les décisions des membres du collège de France). Bravo !

4/ Un coup pour rire. Le cardinal Lustiger est mort. Il incarnait une alliance intime entre le judaïsme et le catholicisme qui le rendait singulier... Il fait dire un « kadish », la prière juive des mort, à Notre-Dame. Joli pied de nez aux intégristes de tout poil ! De l’humour, jusqu’au bout !


Commenter cet article