Vous avez dit culture ? (Mémoires d'un vieux singe)

Publié le par JGC

Vous avez dit culture ? (Mémoires d'un vieux singe)

Culture savante, culture populaire, culture jeune, culture d'entreprise, culture numérique, action culturelle, éducation culturelle, politique culturelle... Le terme culture est utilisé partout pour désigner des réalités très diverses. Mais de quoi parle-t-on exactement ?

"La culture n’est pas une valise à remplir (un bagage culturel à alourdir), moins encore une échelle à gravir (pour avoir accès à la culture, toujours plus loin,
toujours plus haut), mais une attitude, une aptitude acquise et développée tout au long de la vie. La culture est mouvement, curiosité, exercice. La culture est un rapport au monde."

Après de nombreuses années de travail dans le domaine du théâtre et de l'éducation, Jean-Gabriel Carasso interroge son parcours, ses expériences, ses rencontres, pour tenter d'éclairer ce concept incertain.
Ses "mémoires de vieux singe" offrent à la fois un portrait de l'auteur, celui d'une génération, et invitent le lecteur à se souvenir pour mieux comprendre.

Vient de paraître. 76 pages / 12 €

Chez votre libraire habituel (Diffusion Daudin) ou directement chez Lansman Editeur (frais de port offerts)

 

 

Extraits de commentaires :

"Passionnant : quel superbe parcours, quelles magnifiques rencontres et quelle belle réflexion sur la culture !" (Philippe Meirieu, pédagogue)

"À l’oral comme à l’écrit, Jean-Gabriel Carasso est un formidable conteur. Dans ses Mémoires d’un vieux singe, il nous livre un récit autobiographique qui est aussi une réflexion sur l’idée de culture."(Jean-Pierre Saez, directeur de l'Observatoire des politiques culturelles)

"On lira, dans ce court livre jamais égocentré, les surprises de cette vie émerveillée par les personnages les plus originaux, les enseignements non académiques et les événements les plus riches… Chez Jean-Gabriel Carasso le goût du souvenir et l’appétit de la découverte ont le même entrain. D’où une réflexion en perpétuel mouvement qui nous concerne tous à une page ou à une autre." (Gilles Costaz/ Web théâtre)

"... ouvrage à la fois passionnant et (je choisis les mots) tendre, inspirant et mystérieux. Se dégage de ma lecture une envie de (re)visiter mon parcours d'artiste et mon parcours de spectatrice : Jean-Gabriel Carasso nous donne plusieurs permissions et nous autorise à (re)valoriser nos expériences culturelles, quelles qu'elles soient. Chapeau à l'éditeur qui a su flairer le jeune talent ! (Marie Eve Huot, metteuse en scène Québec)

"...à mettre dans les mains des étudiants en sciences de l’éducation ... par exemple !à distribuer dans les stages de BAFA, ... à déposer délicatement sur les tables des DRAC fraîchement nommés...ou de leurs conseillers.., à distribuer aux élus des communes de plus de 5000 habitants et à ceux des conseils départementaux...  Et de tout urgence aux membres de l’actuel gouvernement de la France !... (Hélène Phillipe, comédienne)

"...Je viens d’achever avec plaisir et grand intérêt ton petit livre passionnant. Petit par la taille, grand par le cœur. Évidemment j’aime beaucoup parce que j’ai lu tes aventures et expériences comme en miroir des miennes, même si nous connu des émotions différentes. Mais j’ai surtout été passionné par la première partie sur tes parents. ... Je ne connaissais pas cette part douloureuse de ta famille, c’est très émouvant.

Ton «parcours sensible» (page 37) est très bien venu, il faudrait en discuter encore et encore. En bref, j’ai souvent rencontré des incultes beaucoup plus intéressants que certains cultivés. La culture comme distinction est une catastrophe, n’est-ce pas ?...

Bon. Tu as fait du bon boulot, j’espère que les jeunes singes auront la sagesse de te lire !..  (Jacques Téphany, ex-directeur de la Maison Jean Vilar)

"...Je viens de lire avec beaucoup de plaisir vos « Mémoires d’un vieux singe ». J’ai aimé votre récit de vie, j’ai découvert un homme que je ne connaissais pas et au-delà de l’aspect biographique, vous parvenez à dire juste des choses justes. Vous ne vous cachez pas derrière votre petit doigt, vous ne cherchez pas des formules plus ou moins amphigouriques pour dire les choses, vous allez à l’essentiel, constamment à la recherche de la vérité. Vous parlez de façon concrète de la culture parce que vous ne vous appuyez pas sur des théories, des concepts plus ou moins évanescents mais sur votre expérience suffisamment complexe et riche pour être entendue. Je me suis trouvé de plain pied avec vous tout au long de vos pages..." (Alain Knapp)

" Mon cher vieux singe... La simplicité et l'efficacité de ton écriture rend la lecture très agréable. Il y a différents sujets dans ton récit et tu réalises très bien l'équilibre entre tous. Tu reflètes une parcelle du monde, et des parcelles du monde se racontent avec toi.

... Tu montres bien comment interagissent les rencontres, les choix individuels et le hasard. Les témoignages et les hommages aux gens ou aux groupes de gens sont chaleureux et pas complaisants. Il y a aussi le sujet de tes engagements politiques et sociétaux, que tu fais vivre au sein de la culture. Bravo pour ce texte qui illustre le sens de ta vie et éclaire du coup celles des autres..." (Mireille Grubert, ex-directrice de l'Ecole de Chaillot)

 
" Merci ,grâce à toi, nous avons (re)découvert un auteur passionnant. Un texte bien écrit, court mais dense, que nous avons dévoré, plein de sensibilité et de nuance. Certains chapitres, citons « exil », « parcours sensible », « imaginaire politique »...nous ont particulièrement émus. Ce texte résonne très fort avec notre perception et notre conception de la culture. Un bon moment lumineux dans le climat lugubre actuel ! Jean-Yves / Anne-Marie Halgand (Psychiatres)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Flavie Giraud 03/02/2021 20:02

Eh bien ! je crois que ce livre va attirer pas mal des gens, si j’ose dire, vu sa couverture. Je me demande si vous avez un site pour le télécharger. Merci pour ce partage.